Archives de
Catégorie : Le blog décolonial

Il s’agit de réagir face à l’actualite nationale ou internationale en essayant de réflechir avec des concepts autres qu’eurocentrés

Pour une politique de la race.2.

Pour une politique de la race.2.

Pour les penseurs décoloniaux et les penseuses décoloniales, l’invention de la race est indissociable de l’apparition du système monde-moderne-colonial. Le racisme est la naturalisation de relations de domination et d’exploitation. Race et colonialité du pouvoir La question de la race est un sujet qui divise. En Europe, et en France en particulier, le traumatisme lié à l’expérience du régime racial nazi fait qu’après guerre le terme même de race fut banni du vocabulaire. Aujourd’hui encore, un homme politique français comme…

Lire la suite Lire la suite

Pour une politique de la race

Pour une politique de la race

Depuis quelques années, les chercheurs et les mouvements qui s’intéressent au caractère structurel du racisme sont attaqués avec une grande virulence, y compris par des gens chez  lesquels on aurait attendu une plus grande ouverture. Passait encore que certains universitaires, dans leurs vertueuses tribunes, dénoncent avec une ignorance crasse le  « décolonialisme » ou « l’indigénisme ». Mais que des  chercheurs de l’envergure de Gérard Noiriel s’abaissent à comparer l’extrême droite et ces penseurs antiracistes  est très affligeant Beau pays, où la ministre de…

Lire la suite Lire la suite

Élections en Équateur. Yaku Pérez et une autre gauche possible

Élections en Équateur. Yaku Pérez et une autre gauche possible

Marsitella Svampa.Traduction de l’article : https://www.eldiarioar.com/opinion/yaku-perez-izquierda-posible_129_7203699.html Traduction Alexia Delfosse     Dans un contexte latino-américain de plus en plus polarisé et languissant (à l’exception du Chili) en termes de propositions politiques innovantes, les élections équatoriennes sont pleines de surprises. Alors que certains sondages donnaient Andrés Aurauz, le candidat de l’ancien président Rafael Correa, vainqueur du premier tour, ou présumaient qu’en cas de ballotage la seconde force serait la droite oligarchique représentée par Guillermo Lasso, le puissant mouvement autochtone équatorien a refait…

Lire la suite Lire la suite