Recommandé
Science et idéologie. 4.

Science et idéologie. 4.

PDFImprimerAprès ce bref historique, revenons à l’ article publié en 1975 par Ricoeur. Il y remarquait donc que la prétention de définir l’idéologie à partir d’un lieu non idéologique nommé science était récurrente. Selon cette définition, l’idéologie perdait sa valeur de médiatrice, et devenait une fausse conscience, opposée à une science non idéologique (Quel éloignement par rapport à la perspective fondatrice pour la nation française qui fut celle des Idéologues mentionnés dans le post antérieur !)  . Le philosophe, se…

Lire la suite Lire la suite

Recommandé
Science et idéologie. 3.

Science et idéologie. 3.

PDFImprimer Deux extraits assez explicites de l’article de Pierre Macherey , pour revenir à la racine de la polémique actuelle C’est Destutt de Tracy, aristocrate rallié aux idéaux de la Révolution, rescapé de la Terreur, qui emploie le terme pour la première fois devant la classe des sciences morales et politiques de l’Institut National   :  ce mot «  était alors destiné à nommer la nouvelle « science des idées » que les philosophes de la nouvelle société en gestation…

Lire la suite Lire la suite

Recommandé
Science et idéologie. 2.

Science et idéologie. 2.

PDFImprimer Et si on prenait un peu d’air ? Ces textes sont particulièrement problématiques : ils se présentent comme la défense du travail universitaire, de la science et de la vérité, menacés par l’invasion de pseudo savoirs, une opposition manichéenne science/ idéologie structurant le texte. D’où l’invocation répétitive de l’idée de propagande, relativisme, idéologies. Neutralité scientifique versus engagement militant. Le problème, c’est que dans cette attaque, menée au nom d ‘un savoir neutre, le terme idéologie n’est pas employé de façon…

Lire la suite Lire la suite