Qui sommes nous ?

Qui sommes nous ?

PDFImprimer

Revue d’études décoloniales

(ISSN  2551-5896)

Comité éditorial

Claude Bourguignon Rougier, Sébastien Lefevre, Paul Mvengou Cruz Merino,

Comité scientifique

Paolina Caro-Astorga, Labo Décolonial
Arturo Escobar, University of North California-Chapel Hill
Ramón Grosfoguel, University of California-Berkeley
Luis Martínez Andrade, Université Catholique de Louvain
Fernando Proto Gutierrez, Universidad del Salvador USAL
Enrique Sanchéz Albarracín, Université Lyon II

Comité de rédaction

 Eddy Firmin, Sébastien Lefevre, Paul Raul Mvengou Cruz Merino, Maria Thedim,  Sonja Tarby, Tamara Sanchez

Pôle de traduction

Ella Bordai, Stéphanie Bourdin, Claude Bourguignon Rougier, Juliette Deprez, Tamara Sánchez, Sonja Tarby, Maria Thedim.

Bandeau et logo : JBC

 

 

22 thoughts on “Qui sommes nous ?

  1. Buen día, soy Doctor en Educación, mi nombre es Juan Carlos Puga Villarreal, Profesor investigador de la Universidad Autónoma de Sinaloa, México y me gustaría estar en comunicación con Paul MVENGOU CRUZ MERINO quien tiene un articulo titulado « ENSEÑANZA DE ELE EN GABÓN: REFORMAS E INTRODUCCIÓN DE CONTENIDOS AFROCULTURALES EN LA PERSPECTIVA DE UNA PEDAGOGÍA INTERCULTURAL. » o con algunos de los investigadores en el campo de educación, mi temática es sobre cultura y valores. Me interesa conocer sobre el país Gabón y he encontrado pocos trabajos de investigación sobre el.

  2. Disculpen tuve un error, el articulo Enseñanza de ELE en Gabón: Reformas e introducción de contenidos afroculturales en la perspectiva de una pedagogía intercultural no es de paul, es de Véronique Solange Okome-Beka y me confundí, pensé que era de Paul MVENGOU CRUZ MERINO.

  3. Bonjour
    Nous souhaiterions collaborer avec nous. Je suis Pier Ndoumbe , artiste et co directeur artistique du Festival Nio Far dont Françoise Verges est la présidente.

    Pour notre prochaine édition pouvons nous envisager un partenariat sous forme d’échange de visibilité.
    Je souhaiteras aussi rencontrer une personne

  4. Toutes nos félicitations pour cette initiative e stratégie heuristique et éditoriale. J’adhère entièrement à ce projet et souhaite représenter l’Afrique dans votre Comité Scientifique. Ci-contre, une brève note biobibliographique. Recevez mes amabilités pensantes.

    Pascal TOUOYEM, titulaire d’un Doctorat/PhD et HDR de l’Universiteit van Tilburg, Pays-Bas, est philosophe/anthropologue originaire des Bamboutos dans l’Ouest Cameroun. Spécialiste de la pensée politique africaine, il travaille à développer les approches philosophiques des relations internationales africaines, des peace & development studies, des cultural & african studies, de l’anthropologie de la santé & l’éthique médicale comparée, des human rights & intercultural epistemology, bref des processus culturels, sociopolitiques, géostratégiques et des humanités numériques, à travers divers travaux éditoriaux, communications, publications scientifiques, encadrement des étudiants et missions d’enseignements dans les universités africaines et caribéennes. Chercheur Associé au SIPRI, Stockholm International Peace Research Institute, Sweden, il est Médiateur des conflits et Fonctionnaire International, Coordonnateur Général des Programmes au Département Scientifique du CERDOTOLA, Institution inter-Etats de coopération scientifique, culturelle et diplomatique pour la préservation des identités patrimoniales africaines. Le diplômé tilbourgeois est Expert Scientifique pour le Bureau Caraïbe de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), Port-au-Prince, Haïti.

    1. Bonjour monsieur Touoyem

      Merci pour votre message et votre intérêt pour la revue. Je communique votre aimable proposition à mes collègues et vous en remercie.
      avec mes sentiments les meilleurs,
      à bientôt
      Claude bourguignon Rougier coordinatrice

    1. We are happy to see our work interests
      we are trying to contribute in establishing descolonial network between South america and Africa
      Sorry for my english
      Claude rougier

  5. Salut à tous et à tous! Je suis fasciné par la perpective décoloniale. Moi et certains de mes ami(e)s ont déjà essayé de produire dans cette perspective et que nous sommes toujours intéressé à mieux approfondir notre compréhension sur la question. Vos travaux nous aiderons à faire des pas en avant et de voir comment nous allons contribuer à une connaissance plus large de cette perspective dans mon pays.

    1. Bonjour
      Merci pour votre interêt. Pourriez vous nous tenir au courant de vos travaux et nous dire dans quel pays vous vivez .La red n’est pas qu’une revue, elle est aussi un reseau qui a vocation à réunir diverses initiatives decoloniales en France et ailleurs.

  6. Bonjour,
    merci pour vos travaux, je souhaite simplement être informée des nouveaux articles publiés en ligne.
    Bien à vous

  7. Bonjour, je suis Emile Steevenson étudiant finissant en lettres modernes à L’Ecole Normale Supérieure de Port-au-Prince/Haïti. J’ai découvert la pensée decoloniale cette année et je compte participer à sa réception. J’ai quelques projets en cours, mais il me manque une connaissance théorique suffisante, manque, que je compte combler le plus tôt possible. Je souhaite suivre la perspective d’Edward Saïd et m’intéresser à l’impérialisme culturel et ses conséquences politiques. Je souhaiterais discuter avec certains d’entre vous afin de mieux avancer dans la pensée décolonisée que j’apprécie beaucoup et, souhaite approfondir.

  8. Bonjour,
    Très intéressé par votre revue.
    Merci de m’abonner à la newsletter
    Cordialement
    Dominique Blanc
    Anthropologue et traducteur
    Ingénieur SHS retraité de l’EHESS
    Anime la liste de diffusion ETHNO-INFO

      1. Bonjour, J’espère que vous allez bien.
        Je suis Charly Camilien Victor
        Je suis doctorant en sociologie..
        Je vous félicite pour votre initiative a laquelle je suis grandement intéressé.
        j’aimerais m ‘abonner a newsletter

    1. Bonjour nous vous avons abonné. Si vous avez des questions plus précises, nous sommes à votre écoute. C.B.Rougier, pour la Red

  9. Je suis professeur de sociologie, Université Ibn Zohr. Je porte un intérêt particulier aux études décoloniales, notamment les approches décoloniales développées par quelques penseurs arabes, la féministe Nawal Saadaoui et le penseur Abdelwahab El Missir. Ses deux penseurs font l’exception car ils critiquait la modernité, son rapport avec la colonisation dans leurs travaux publiés il y a 30 ans, participant ainsi à la constitution d’un champ d’études décoloniales que l’on peut comparer avec les études décoloniales latino américaine, je peux contribuer à ce niveau par un articlen si vous estimeriez cette comparaison intéressante.

    1. Bonjour, merci pour votre message, c’est très intéressant. Nous sommes en train de préparer le numéro 6 de la Revue. Le dossier est centré sur la mise en pratique de la décoloniliaté. Peut-être que vous pourriez nous présenter comment ces deux auteurs postulaient et mettaient en pratique une approche décoloniale? Dans l’attente de votre réponse, cordialement. PS: envoyez votre proposition à l’adresse suivante: réseau.etudes.decoloniales@gmail.com

  10. Bonjour ! Je m’appelle Hector ELIZABETH Je suis Martiniquais et sociologue de formation. Pour des raisons à la fois administratives et idéologiques je n’ai pas soutenu ma thèse commencée avec Roger Bastide à l’Ecole pratique des hautes études sur les questions d’acculturation aux Antilles françaises puis avec Robert Jaulin à Jussieu.Mais j’ai surtout travaillé avec Édouard Glissant dans la revue Acoma et son groupe de recherche. Par la,suite je me suis surtout engagé auprès d’Aimé CÉSAIRE et son action politique et culturelle en Martinique. De ce point de vue son Discours sur le colonialisme me semble être l’une des fondements de la pensée décoloniale. C’est pourquoi je suis tout particulièrement intéressé par vos travaux.J’aimerais donc être abonné à votre news letter et être informé de vos différents travaux.

Répondre à Peterson Derolus Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.