Pour une politique de la race. 4.

Pour une politique de la race. 4.

PDFImprimer Dans un second article, cite plus haut, « Raza, etnia y nación en Mariátegui: cuestiones abiertas », le sociologue explore plus précisément le thème de la race. L’article met l’accent sur l’articulation des relations de travail et des nouvelles identités qui ont surgi. Quijano y fait le lien entre salariat, semi-servage, esclavage et apparition d’un classement racial de la population mondial, et affirme que  :  « Le racisme et la discrimination ethnique furent originellement inventés en Amérique, et par…

Lire la suite Lire la suite

Pour une politique de la race. 3.

Pour une politique de la race. 3.

PDFImprimer Aujourd’hui, à la lumière des travaux effectués par les historien-ne-s, le découpage temporel établi par Quijano peut être nuancé. Des historiens   des anthropologues, en Europe, aux USA et en Amérique latine,  établissent des chronologies  différentes ou reviennent sur les histoires du terme race, du concept, et des pratiques qui présupposent la race. Mais l’hypothèse de Quijano touche juste cependant : pendant la colonisation, il semble que se soit mis en place quelque chose d’inédit et ce, pour des raisons…

Lire la suite Lire la suite

Pour une politique de la race.2.

Pour une politique de la race.2.

PDFImprimer Pour les penseurs décoloniaux et les penseuses décoloniales, l’invention de la race est indissociable de l’apparition du système monde-moderne-colonial. Le racisme est la naturalisation de relations de domination et d’exploitation. Race et colonialité du pouvoir La question de la race est un sujet qui divise. En Europe, et en France en particulier, le traumatisme lié à l’expérience du régime racial nazi fait qu’après guerre le terme même de race fut banni du vocabulaire. Aujourd’hui encore, un homme politique français…

Lire la suite Lire la suite