Archives de
Catégorie : Numero 4

Introduction deFeminismos en la contra

Introduction deFeminismos en la contra

Luis Martínez Andrade est docteur en sociologie de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Il est l’auteur de Religion sans rédemption. Contractions sociales et rêves éveilles en Amérique latine (Paris, van Dieren, 2015) et Écologie et libération. Critique de la modernité dans la théologie de la libération (Paris, van Dieren, 2016). Il est chercheur postdoctoral au Collège d’études mondiales (FMSH/Paris). Traduction Juliette Deprez et Claude Bourguignon Rougier Face à un panorama désolant et à une crise civilisationnelle sans précédent,…

Lire la suite Lire la suite

Le rôle de la colonialité du genre dans le processus de reprogrammation de la colonialité du pouvoir à l’heure de la transition tunisienne

Le rôle de la colonialité du genre dans le processus de reprogrammation de la colonialité du pouvoir à l’heure de la transition tunisienne

Maria Luceno MorenoLicenciée en Philologie arabe de l’Université de Grenade (2009) et détentrice d’un Master en Information et Communication à finalité spécialisée en journalisme, obtenu à l’Université de Liège (2011), Marta Luceño Moreno a effectué en outre deux séjours linguistiques de longue durée : l’un à l’Université Mohammed Premier Oujda (Maroc), l’autre à l’Université du Caire. En novembre 2011, elle a entrepris un doctorat traitant des représentations de l’Islam et des communautés musulmanes dans Le Monde (1979-2001    Introduction  …

Lire la suite Lire la suite

La colonialité du pouvoir en exercice et en circulation dans les espaces francophones

La colonialité du pouvoir en exercice et en circulation dans les espaces francophones

Paul Mvengou Cruz Merino Le choix de ce numéro thématique portant sur la notion de la colonialité du pouvoir s’explique par un ensemble d’événements politico-sociétaux ayant eu lieu ces quatre dernières années dans des sociétés francophones pensées souvent comme lointaines géographiquement et éloignées de certains niveaux de rapports politiques. En France métropolitaine, il s’agit de l’essor et du développement d’engagements théoriques ou militants revendiqués comme « décoloniaux » depuis 2015, la mise sur le débat public des enjeux de race, les réponses et…

Lire la suite Lire la suite